Bien-être·Parents·Pour mamans

Fin du congé paternité

Avant toute chose, j’ai conscience que ce post ne s’adresse qu’aux mamans en couple, et pas aux mamans solo qui vivent toujours seules (et que j’admire beaucoup !). Ce post s’adresse donc aux mamans qui, comme moi, ont vu leur mari/conjoint reprendre le chemin du travail après seulement deux semaines post-accouchement. Je vous en dis plus sur mes peurs, appréhensions, et mon avis à ce sujet, ainsi que quelques petites astuces pour y faire face. Un post sur la fin du congé maternité verra le jour un peu plus tard mais il est bien évidemment prévu d’aborder ce sujet.

Tout d’abord, pour celles qui ne le savent pas, le congé paternité est de 11 jours payés par l’Assurance Maladie, et 3 jours payés par l’entreprise s’ils acceptent. Ce qui fait un total de 14 jours de congés pour le papa, face à 10 semaines minimum pour la maman. A mes yeux, cet écart est bien trop important ! Pourquoi le papa n’aurait pas le droit à un mois complet par exemple ? Est-ce que, sous prétexte que la maman est « remise » physiquement (et encore cela dépend), il n’a plus besoin de participer et d’être présent le premier mois de vie de son enfant ? 🤔

Personnellement vous l’aurez compris, je trouve cela injuste. Si vous avez lu mon article sur le lien d’attachement entre le papa et son bébé, vous comprendrez pourquoi je trouve encore plus fou que les papas n’aient pas droit à plus de temps. Mais bon, je ne suis pas là pour ne faire que critiquer, mais plutôt relever les difficultés et trouver des moyens d’y faire face.

Pour ma part, je suis très proche de mon mari, et depuis le début de ma grossesse j’ai en tête qu’il crée une belle relation avec sa fille, qu’il soit présent et qu’il puisse créer des liens avec elle. Et de plus, je ne le cache pas, sa présence compte énormément à mes yeux, il est un soutien incroyable dans toutes les épreuves de ma vie, et je sais que je peux compter sur lui 💕
.
Comme je m’y attendais, tout le temps de son congé s’est déroulé à merveille : il m’a beaucoup soutenue, notamment la semaine à la maternité qui était très difficile à gérer pour moi, il a pu s’occuper de notre fille, faire les soins, la bercer, l’endormir, et en même temps prendre soin de moi 😌 Puis nous sommes rentrés chez nous, tous les 3, et il ne lui restait plus que 8 jours auprès de nous. Tout s’est bien passé, même si c’était difficile, fatigant, et tout nouveau, comme pour tout le reste, ensemble on est forts et on se débrouille bien ☺️
.
Mais plus la fin du congé paternité approchait, et plus j’étais inquiète. Peur de me retrouver toute seule avec notre bébé, de ne pas réussir à m’en occuper comme il faut, à la rassurer si elle pleure, à gérer le reste de la maison, à me reposer.. 😥 J’étais vraiment stressée !
.
Et ça n’a pas loupé, à cause de toutes ces appréhensions, j’ai mal vécu cette première semaine toute seule pour m’occuper d’elle (bien sûr il est là la nuit et les matinées). Mais il n’empêche que les journées étaient longues pour moi, et que parfois la fatigue me poussait à bout alors que je devais continuer à gérer 😔 J’ai pleuré, j’ai paniqué un peu par moments, en me disant que je n’allais jamais y arriver. Et puis petit à petit, j’ai trouvé mes marques et désormais j’arrive à me débrouiller la journée sans trop de difficulté !

Mais voici quelques conseils que j’ai moi-même appliqué pour surmonter ces débuts :

🙏 Penser à soi : Oui ça parait vraiment compliqué au début. Mais je veux dire par là qu’il s’agit de ne pas être constamment collée à notre bébé, à faire et répéter sans arrêt les mêmes choses (dodo, manger, couches). Personnellement, vu qu’elle ne se reposait que dans mes bras, je m’installais dans le canapé pour regarder un peu la télé avec elle contre moi, ou bien je m’allongeais (toujours elle sur moi) pour faire une petite sieste. Cela peut sembler peu, mais c’était tellement agréable lorsque j’ai compris que j’avais LE DROIT de penser à moi, de faire des choses qui me font du bien, pour sortir un peu la tête de tout ça. Car j’avais tendance à penser que pour être une bonne maman, je devais passer tout mon temps et focaliser toute mon attention sur ma fille. Or, ce n’est pas l’aider non plus puisque cela finit par m’épuiser, l’agacer parfois, et donc je ne suis pas au meilleur de moi-même pour ma puce, qui, bien évidemment, le ressent. Donc vraiment, trouvez des astuces pour avoir malgré tout des moments pour vous, ça vous fera un bien fouuu ! 😌🌸

🏃‍♀️ Sortir : Bon, là je vous parle en situation hors confinement, ou bien à celles qui en ont la possibilité. Mais si c’est possible alors SAISISSEZ L’OPPORTUNITÉ, sortez avec votre bébé, faites une balade avec la poussette, aérez votre corps et votre esprit. C’est bon pour le moral, et c’est bon aussi pour votre bébé pour qui une balade sera l’occasion d’entendre, voir et sentir de nouvelles choses (cf. Post sur L’éveil de bébé) 🍃 C’est un moment de répit où vous pouvez penser à autre chose qu’à bébé, où vous pouvez regarder la nature, et faire un peu d’exercice. En bref, ne vous privez pas de cet instant des plus ressourçants 🌸

🎶 💃🏻 Dansez et chantez : Allez-y, lâchez vous, mettez des musiques qui vous donnent le sourire, qui vous donnent envie de chanter et de danser ! Ça fait beaucoup de bien ! Personnellement, ça m’a aidé à faire face aux moments que j’appréhendais, lorsqu’elle s’agitait par exemple au moment de lui changer la couche. Avec la fatigue, le fait qu’elle se dandine dans tous les sens me rendait très agacée, ça avait tendance à m’énerver et je redoutais le changement de couches à cause de cela. Au final, j’ai décidé un jour de mettre de la musique qui me faisait du bien, de ce fait j’étais beaucoup plus détendue, je chantais et j’accompagnais ma fille en agitation. Ce qui était agaçant est devenu un super moment, puisqu’elle souriait par moments, et si elle pleurait, ça m’empêchait de m’en faire une montagne. J’étais beaucoup plus à l’aise et détendue 😄😌 Alors n’oubliez pas le pouvoir de la musique sur l’humeur ! En plus, quand votre bébé vous entend chanter, c’est quelque chose qu’il apprécie (eh oui !) 😋

📞 Appelez : J’en ai déjà parlé dans mon post sur le confinement, mais appelez vos proches et des personnes qui vont vous aider soit à relativiser, soit à évacuer, soit à changer de sujet justement ☺️ Pendant que vous discuterez, vous vous apercevrez que vous arrivez parfaitement à vous occuper de votre bébé malgré tout et qu’il n’à pas l’air malheureux même si vous faites autre chose. Et encore mieux pour celles qui peuvent (et lorsque le confinement sera terminé 😋), n’hésitez pas à recevoir de la visite, vous pourrez ainsi faire des choses que vous n’arrivez pas à faire quand vous êtes seule avec bébé, mais aussi discuter, passer bébé et relâcher un peu quelques tensions. Quoiqu’il en soit, maintenir le lien avec l’extérieur, c’est aussi un bon moyen de surmonter ces débuts compliqués 😁

🤱 Porte-bébé : Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous conseille vivement de vous en procurer un 😍 Alors les premiers mois il vaut mieux une écharpe de portage (personnellement je n’avais qu’un porte bébé sous la main), mais quoique vous choisissiez, c’est vraiment un très bon investissement ! Car pendant que bébé se repose tout contre vous, vous pouvez vaquer à vos occupations avec les DEUX mains libres ! Et ça, ça n’à pas de prix 🤣 Alors profitez de cela pour faire comme bon vous semble 😉

🧘‍♀️ Patience : Ça paraît plus simple à dire qu’à faire, mais faites simplement aussi preuve de patience. Rappelez-vous que ce temps compliqué ne dure pas plus de quelques semaines, et que d’ici peu votre bébé sera capable d’avoir des phases d’éveil calmes et de sommeil profond où il ne sera pas nécessaire que vous soyez présente. Faites un pas après l’autre 👣 Personnellement, je voyais semaine par semaine, ça m’encourageait à tenir : « 5 jours à tenir avant le week-end avec papa », et ainsi je faisais chaque journée, l’une après l’autre. Et si je peux vous donner une petite astuce supplémentaire : essayez de faire quelque chose de nouveau chaque jour, même une seule petite chose. Ça renforcera votre sentiment d’utilité, le fait que vous vous êtes occupée et donc que vous n’avez pas passé la journée à faire tout le temps la même chose 😊

Voilà, j’espère que cet article vous aidera à faire face avec un peu moins d’appréhension au moment où vous allez vous retrouver seule sans papa pour vous soutenir 🙏 N’oubliez pas que vous en êtes tout à fait capable, et que vous allez trouver aussi vos astuces à vous ! N’hésitez pas d’ailleurs à les partager en commentaires pour les autres mamans qui pourraient en avoir besoin ☺️
.
Si ce post vous a plu ou que vous pensez qu’il peut aider d’autres mamans, n’hésitez pas à le partager ☺️
.
À très vite 💕
.
.
.
#maman#congépaternité#congématernité#mamanpsy#astucesdemamans#bebe#newborn#naissance#baby#pleurs#difficultesdemaman#prendresoindesoi#faireface#devenirparents#futursparents#futuremaman#grossesse#pregnant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s